Brochure en 4 langues sur la Deuxième guerre mondiale

Télécharger la brochure
LU FR DE EN

Cette brochure aborde la situation au Grand-Duché pendant la Deuxième Guerre mondiale par différents angles. Une introduction éclaire sur la place de ce conflit dans l’histoire et la mémoire luxembourgeoises. Elle est suivie d’une série de brefs chapitres thématiques, d’une galerie de portraits, d’une chronologie, d’un glossaire ainsi que de différentes cartes.

Les chapitres thématiques traitent des sujets essentiels pour une bonne compréhension de cette période de l’histoire: la nature et les objectifs du nazisme, la situation du Luxembourg d’avant-guerre, l’invasion et l’annexion, l’expérience du totalitarisme, la politique de germanisation imposée à la population, les persécutions antisémites, l’enrôlement forcé, la résistance et la collaboration, les débats d’après-guerre, etc. La galerie des portraits est composée de biographies de personnes ordinaires, mais dont le parcours rendra compte de la complexité des événements en ces temps troubles. La plupart sont des personnes jeunes au moment des faits, pour faciliter l’identification du public cible et l’aider ainsi à mieux comprendre ce qui s’est passé pendant la guerre. Le vocabulaire utilisé est simple, concis et direct. Le fascicule est publié en quatre langues: luxembourgeois, français, allemand et anglais.

Carnet pédagogique pour la brochure

Télécharger la brochure
DE

Élaborée par le Zentrum fir Politesch Bildung en concertation avec le CM2GM, le carnet pédagogique s’adresse aux enseignants d’histoire, de littérature, de Vie et société et thématise des sujets d’actualité comme la montée des extrémismes; les différentes formes de racisme : l’intolérance, le refus de l’autre, la xénophobie, l’anti-sémitisme, l’anti-tsiganisme, l’islamophobie… la mise en cause des Droits de l’Homme, le déni d’histoire, la mise en cause des valeurs démocratiques, parfois au sein même de l’UE, les fake news, le rôle des faiseurs d’opinion (« influencers »), le rôle des réseaux sociaux.

La question de l’identité luxembourgeoise, la vie en commun dans un pays où 46%+ sont non Luxembourgeois. Le sentiment d’insécurité particulièrement visible depuis la pandémie; la nouvelle conscience de fragilité de la vie humaine … Le risque des nouvelles techniques de l’information (logiciels de reconnaissance faciale, de tracking, de monitoring contrôlant tous mouvements.), l’incommunicabilité grandissante, le choix de mots de plus en plus brutaux…